Antony Mota, portrait d’un responsable éditeurs

Antony Mota, Portrait d'un Responsable Éditeurs

Antony  est arrivé chez Squadata début octobre 2018. Jeune diplômé, il a très vite trouvé sa place au sein de l’équipe Squadata. Surplombant l’open-space lumineux,   il rejoint sur la mezzanine notre équipe en tant que Responsable Éditeurs.

Squadata offre plusieurs solutions adaptées aux éditeurs :

  • La monétisation d’opt-in partners (email et SMS) et de cookies associés à un identifiant utilisateur unique
  • L’acquisition de nouveaux leads pour densifier ses bases
  • Des convertisseurs innovants qui respectent le cadre légal (RGPD)
  • La réactivation des internautes inactifs

En quoi consiste le travail de Responsable Éditeurs chez Squadata ? Découvrez les centres d’intérêt et la personnalité de votre interlocuteur à travers cet interview.

Bienvenue Antony  ! D’où viens-tu et que fais-tu chez Squadata ?

Après avoir terminé mon cursus à L’Ecole LDLC et passé 3 mois en CDD en remplacement de congé maternité, je viens de signer mon premier CDI en tant que Responsable Éditeurs. C’est un tout nouveau métier pour moi, mais Squadata a su m’accueillir et ce poste me stimule au quotidien.

Antony Mota, Portrait d'un Responsable des éditeurs chez Squadata

Pour quelles raisons as-tu postulé chez Squadata ?

Mon processus de recrutement a été particulier, puisque j’avais postulé chez Squadata plusieurs mois avant ma sortie d’école au poste de Traffic Manager. Malheureusement, ce poste était déjà pourvu et je pensais avoir raté ma chance. Mais Ludovic Mugnier, fondateur et Président de Squadata, est revenu vers moi quelques mois plus tard pour me faire part de cette nouvelle opportunité. Et me voilà finalement chez Squadata, sur un autre poste tout aussi intéressant. 🙂

Peux-tu nous en dire plus sur tes missions ? Quel est ton rôle ?

Mon métier principal étant responsable des éditeurs (= fournisseurs de données), je suis chargé des relations avec ceux-ci. Je m’occupe donc de mettre en place de nouveaux partenariats avec des acteurs du marketing direct ou des propriétaires de bases de données. Ensuite, je configure ces nouvelles bases email et SMS. J’assure un suivi technique tant sur l’intégration que pour les dysfonctionnements ultérieurs. J’informe également les éditeurs de la performance de leurs bases par le biais de reportings réguliers et d’analyses.

J’acquiers progressivement de l’expérience, et vais prendre des responsabilités sur d’autres sujets. Je vais notamment accompagner les clients de notre DMP (plateforme de gestion de données) et je commence également à travailler sur contrôle de la délivrabilité des messages marketing.

Comment se déroule une journée-type chez Squadata ?

Mes journées dépendent beaucoup des demandes techniques en cours. Il y a souvent des imprévus. Elles dépendent aussi de la période (début de mois, fin de mois). Il y a tout de même deux sujets récurrents : la résolution des problématiques techniques des éditeurs, et l’analyse des revenus tirés de la monétisation de leurs bases dans le temps.

Dans quelle mesure l’arrivée du RGPD a t-elle chahuté la relation avec les éditeurs ?

Le RGPD n’a pas fragilisé les relations avec les éditeurs. Elle nous a surtout permis d’identifier ceux qui n’employaient pas les bonnes pratiques en termes de protection de données personnelles. Nous avons dû mettre  un terme à certaines collaborations afin de garantir notre conformité, et je continue chaque jour d’implémenter de nouveaux processus avec les éditeurs afin de pérenniser nos partenariats tout en respectant la vie privée de chaque internaute.

Comment trouves-tu l’ambiance de travail chez Squadata ?

Après avoir fait des stages dans des entreprises de 100+ personnes, retrouver une ambiance de travail à taille humaine me fait beaucoup de bien. Je ne me sens pas sous pression constante, mais reste fréquemment challengé par de nouveaux sujets. Exactement ce que je recherchais !

Tous les midis, on joue aux cartes ou à des jeux de société, et j’habite à 10 minutes à pied… Que demander de plus ?

Squadata travaille avec certains pays d’Europe . Do you speak English?

Yes I do, I can safely handle spoken or written communications with our publishers abroad. I even passed the TOEIC with a score of 990/990 which I’m really proud of ! 

 

Selon toi, quels sont les avantages d’avoir recours à une solution de monétisation ?

Il suffit de quelques jours de travail pour mettre en place une monétisation conforme au RGPD et sécurisée, pour ensuite générer des revenus tous les mois, simplement en continuant à communiquer avec vos lecteurs !

Quelles sont tes activités favorites en dehors du travail ?

En parallèle, j’exerce également comme freelance. Cela me permet d’apprendre toujours plus.

En dehors du travail, sans ordre de préférence, j’aime beaucoup jouer sur PC, principalement à Rocket League, mais aussi sur Switch.

J’apprends depuis quelques années la photographie, ce qui me fait apprécier d’autant plus mes voyages et les paysages que je rencontre. Plus que les séries et les films, je préfère regarder des animes et des compétitions d’esport. Et j’ai la chance de partager ces activités avec ma fiancée.

J’aime également le sport, je découvre d’ailleurs depuis quelques années le volley. Je prends aussi beaucoup de plaisir à tester des nouveaux outils numériques et des applications.

Envie d’en savoir plus sur la monétisation ?

Contactez Antony

Téléphone : 04.78.54.75.48

Skype : Amota_61