Ségolène Gaillard, portrait d’une Traffic Manager

Ségolène Gaillard, Portrait d'une Traffic Manager chez Squadata

Ségolène est arrivée chez Squadata début Avril 2018. Sur la mezzanine de l’ancien bâtiment industriel reconverti en open space studieux, Ségolène a rejoint Aline, Paul, Léo et Maëlian, au poste de Traffic Manager.

Squadata porte dans son ADN

  • les leviers Push, email et SMS
  • un inventaire de bases premium et brand-safe dans le respect du RGPD
  • la data first-party de grande volumétrie pour des opérations de ciblage et de retargeting précises.

Alors en quoi consiste le job de notre nouvelle Traffic Manager dans cet environnement ? Découvrez ses compétences spécifiques et son tempérament volontaire et consciencieux.

Ségolène Gaillard, Portrait d'une Traffic Manager chez Squadata

Bienvenue Ségolène ! A quel poste as-tu été recrutée chez Squadata ?

Au poste de Traffic Manager.

Pour quelles raisons as-tu postulé chez Squadata ?

Tout me plaisait dans l’offre. Le poste : analyse de data, accompagnement des clients pour la mise en place de campagnes, un poste à la fois technique et créatif. Et l’univers de la société : startup dynamique en plein essor dans un cadre agréable. Bref travailler dans de bonnes conditions.

Tu as créé une société il y a 3 ans. En quoi cette expérience entrepreneuriale te sert-elle dans ton travail quotidien ?

En créant ma société, j’ai été confrontée à beaucoup de problématiques : trouver des fournisseurs, des clients, créer le site, l’image de marque, gestion, logistique, organisation. On devient multi-casquettes. C’est génial, mais on est vite débordés et bloqués face à des problèmes qu’on a du mal à gérer seul.

En revanche, on apprend vite à se débrouiller, à trouver des alternatives. Ces 3 ans en tant que chef d’entreprise me permettent aujourd’hui de mieux relativiser face à des problématiques complexes, et de mieux les gérer. J’apprécie d’autant plus le travail en équipe qui m’a tant fait défaut. 😉 On peut déléguer, se tourner vers ses collègues pour trouver des solutions, avancer, innover.

Comment décrirais-tu l’ambiance de travail dans les bureaux de Squadata ? Qu’apprécies-tu depuis ton arrivée ?

Un peu à l’américaine : une bonne ambiance, de grands bureaux en openspace très lumineux, une équipe jeune. Tout le monde se tutoie. On fait de grandes tablées pour le déjeuner. Idem dans le travail, c’est très agréable. Il y a toujours quelqu’un pour t’aider sur une problématique technique. Du coup on avance vite c’est agréable. On bosse tous pour un objectif commun et pas chacun dans son coin.

Squadata propose un éventail de leviers de data-driven marketing. Sur quels services interviens-tu ?

Je m’occupe essentiellement des campagnes email retargeting.

Squadata a des clients dans plusieurs pays d’Europe. Do you speak English?

Yes, I do!

Peux-tu retracer brièvement une journée-type de Traffic Manager ?

Chaque matin j’analyse les données des derniers jours des campagnes.
Ensuite, la journée s’articule entre intégration et création de kits mailing, mise en place des scénarios, analyses de performances pour des clients en cours ou en fin de campagne…

Selon toi, quels sont les avantages du canal email pour une campagne de reciblage publicitaire ?

Moins intrusif qu’un SMS et plus adapté au Web-to-Web, l’email retargeting permet de relancer des prospects venus visiter un site sans pour autant s’identifier. Grâce à des sociétés comme Squadata, les sites de e-commerce peuvent ainsi récupérer les visiteurs matchés grâce aux cookies et leur envoyer un email personnalisé et ciblé (derniers produits vus, code promo, livraison offerte…), ce qui incite à la conversion.

Par rapport au display, l’email nous donne plus de contrôle : grand format premium, brand-safety de la messagerie, capping, protection de la marque par l’application de base et de tag repoussoir pour ne plus relancer un visiteur devenu client… Comme le client doit ouvrir l’email pour pouvoir cliquer sur le message, ce clic a plus de valeur qu’un clic sur une bannière. C’est plus quali.

Quels conseils d’optimisation peux-tu donner aux marketeurs qui utilisent l’email retargeting comme levier d’acquisition ?

Avant de lancer un scénario de retargeting, je conseille de vérifier le taux de reach de Squadata pour son site. Demandez gratuitement les tags et positionnez-les sur votre site pour avoir le pourcentage de visiteurs potentiellement reciblés. Ça vous permettra de faire des projections de résultats et je pense que ça vous donnera envie d’essayer. 🙂

Personnalisez davantage vos kits mails (nom, prénom, objet, code promo, contenu dynamique en fonction des produits consultés sur le site ou ajoutés au panier,…). C’est important que le client ait le sentiment qu’on s’adresse à lui et pas à un groupe de personnes.

Faites des A/B tests sur l’objet et le kit pour améliorer le taux d’ouverture et le taux de clic. Dans le même sens, essayez plusieurs landing pages pour trouver celle qui donne le meilleur taux de conversion.

Et enfin, mesurez votre CAC, Coût d’Acquisition par Client, comme indicateur ultime de la performance de ce levier.

Nous ne sommes pas des machines. Pratiques-tu des hobbies hors du bureau ?

J’ai redécouvert la lecture en débutant chez Squadata grâce aux transports en commun et ça me manquait. Je suis très sensible à l’art, j’adore aller à l’opéra, au théâtre ou à des expos.
Sinon, en guise d’activité physique, je suis une adepte du Yoga. J’essaie de m’y tenir mais ce n’est pas facile depuis que je suis deux fois maman. 😉

Envie d’en savoir plus sur le retargeting ? Demandez-nous conseil.

Contact en ligne

Téléphone : 04 . 78 . 54 . 45 . 45

Skype : sylvain.betton