Web Push Notifications VS Email : Quel levier choisir ?

Cette série d’articles sur le Web Push vs l’Email  sera divisée en 4 parties.

1 – Web Push Notifications vs Email : Quel levier choisir ?

2 – Web Push vs l’Email : Le message doit être adapté aux différents formats.

3 – Web Push vs l’Email : Intrusivité et personnalisation

4 – Web Push vs l’Email : Quelles métriques mesurer ?

Abonnez-vous à nos notifications Web Push pour être avertie de la suite des articles

Web Push Notifications vs Email : Quel levier choisir ?

L’email n’est pas mort, mais il reste un canal difficile à maîtriser (réglementation, technique, délivrabilité…). Plusieurs autres canaux de marketing direct sont en train d’émerger tels que Whatsapp, Facebook, Instagram, les notifications Web Push… Les spécialistes du marketing ont une multitude de possibilités à explorer et à exploiter. Les Web Push Notifications  (WPN) constituent un nouveau canal d’engagement et acquièrent une popularité grandissante dans le Mix Média.

Ceux qui utilisent les Web Push Notifications considèrent ce levier comme une arme indispensable dans leur stratégie de fidélisation, au détriment de l’email. Mais tous ne sont pas de cet avis.

L’envoi de messages instantanés et en temps réel est l’un des atouts majeurs des notifications Web Push souvent mis en avant par rapport à l’email. À cela s’ajoute, la notion de péremption d’une WPN (ou Time To Live).

En effet, saviez-vous que lors de l’émission d’une WPN vous pouvez définir un temps au-delà duquel, si celle-ci n’a pas été distribuée, ne sera pas réceptionnée par l’internaute. Ce qui permet d’imaginer des scénarios d’animation limités dans le temps tout en préservant votre marque. Votre prospect ne sera donc pas exposé à un message obsolète.

La WPN est donc une stratégie complémentaire à l’email. Cependant, beaucoup d’internautes pourraient ne jamais accepter les WPN donc les deux doivent coexister.

De même, certaines personnes pourraient être rassurées d’accepter des WPN de leur marque préférée en sachant qu’elles pourraient être redirigées dessus très facilement, et ne prendraient pas le risque de confier des données personnelles qui, ensuite pourraient être échangées, vendues, ou même volées…

Vous ne pouvez pas compter sur un seul canal de communication pour vous engager auprès d’un public varié.

Plus de 70% des personnes préfèrent encore le courrier électronique pour le contenu promotionnel. La génération Y (mobile first) est bien plus susceptible que tout autre groupe d’âge de prendre les mesures qui s’imposent dans un courrier électronique reçu. Cela ne concerne donc pas l’email contre Whatsapp, ni l’email contre Instagram , ni l’email contre les WPN, mais bien d’élargir votre Mix Media et comprendre ce qui fonctionne quand et pour qui…