Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Web Push notifications VS Email : Quels sont les KPI à mesurer ?

Cette série d’articles sur le Web Push vs l’Email sera divisée en 4 parties.

1 – Web Push Notifications vs Email : Quel levier choisir ?

2 – Web Push vs l’Email : Le message doit être adapté aux différents formats

3 – Web Push vs l’Email : Intrusivité et personnalisation

4 – Web Push vs l’Email : Quels sont les KPI à mesurer ?

… Mais quels indicateurs devez-vous mesurer pour déterminer quelle stratégie marketing vous convient le mieux?

Le courrier électronique s’avère offrir un des retours sur investissement les plus élévés. Il en va de même pour les Web Push Notifications.

Maintenant, compte tenu du fait qu’il n’existe pas de solution unique pour une stratégie marketing, il est important de prendre en considération quelques chiffres. 

Voici les indicateurs qui vous aideront à comprendre le canal d’engagement que vos acheteurs préfèrent :

Délivrabilité : avant d’examiner toute autre métrique, examinez le nombre d’e-mails et de notifications Web push effectivement envoyées sur une période donnée.

Taux d’ouverture : après livraison, analysez le nombre d’acheteurs ayant effectivement vu les Web Push Notifications que vous avez envoyées. Ceci est mesuré par le taux d’ouverture.

Taux de clics : il ne suffit pas d’ouvrir un e-mail ou une notification web push. L’objectif est d’amener l’utilisateur à cliquer sur le CTA (call to action). Une fois cette action effectuée, l’utilisateur est redirigé vers une page de destination.

Taux de conversion : les personnes qui ont réussi les deux étapes ci-dessus doivent réaliser l’action souhaitée sur la page Web. Finaliser un achat ou tout simplement créer une liste de souhaits.

Taux d’opt-in : l’un des indicateurs les plus importants pour l’email et les web push notifications. Il s’agit du pourcentage d’acheteurs qui s’abonnent à votre liste de diffusion ou, dans le cas d’une diffusion Web, acceptent de recevoir des notifications push de votre part. Il est vraiment important d’améliorer les taux d’adhésion, car c’est une mesure qui vous indique clairement le pourcentage de personnes qui souhaitent recevoir vos messages.

Chiffre d’affaires : c’est finalement le revenu que vous tirez d’un canal marketing qui détermine si vos efforts en valent la peine. C’est l’objectif macro pour le courrier électronique et le Web Push. Le retour sur investissement est toutefois un pas en avant des revenus. Si vous dépensez trop en logiciels de marketing par e-mail et que vous n’atteignez pas les taux de conversion attendus avec les notifications Web push, vous devez repenser votre stratégie marketing Shopify.

Alors, quel canal devriez-vous utiliser ?

Le courrier électronique n’est pas mort. Il évolue. Cependant, l’un des plus gros problèmes liés à l’utilisation du courrier électronique est l’envoi en masse d’email. 293 milliards de courriers électroniques sont envoyés et reçus chaque jour dans le monde. (source Statista.fr)

Alors, quelles sont les chances que les vôtres soient ouverts et lus ? Même si Gmail sépare bien les e-mails « principaux », « sociaux » et « promotionnels », il est difficile de faire passer le message à l’utilisateur au bon moment uniquement par e-mail.

En bout de ligne, la boîte de réception moderne est bouchée.

Les notifications Web Push, de cette façon, sont plus directes. Ils se présentent juste à temps. Vous n’avez pas besoin d’ouvrir votre boîte de réception et de parcourir des tonnes d’e-mails pour en trouver un qui puisse susciter votre intérêt. Et comme ils n’exigent pas réellement que quiconque s’abonne à l’aide de leurs courriels, leur taux de participation est relativement plus élevé et leur taux de désinscription plus faible.

Categories: Data Marketing

DATA NEWS

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de nos actualités data en vous inscrivant à notre newsletter.